Bridge : strategic platforms

Accueil / Bridge : Strategic platforms
Accueil / Bridge : Strategic platforms

Bridge : strategic platforms

Bridge : strategic platforms

Historique du programme Bridge

Afin de renforcer les mesures prises depuis 2006 dans le cadre des programmes d'impulsion (ICT, Life Science et  Environnement) inspirées du Plan Régional pour l'Innovation (PRI), le programme Bridge, anciennement connu sous le nom de 'plateformes stratégiques', a été lancé pour la première fois en 2010.

Bridge vise essentiellement les projets de recherche académique réalisés via des plateformes stratégiques et dans lesquels un accent particulier est mis sur les débouchés en termes d'applications industrielles pour les entreprises bruxelloises. Il s'agit de renforcer le potentiel technologique des domaines de recherche dont la valorisation économique en Région de Bruxelles-Capitale est envisageable à court ou moyen terme.

Le programme Impulse concerne les mêmes secteurs prioritaires (ICT, Life Science et Environnement) que les programmes d'impulsion, tout en privilégiant le rapprochement maximal des recherches envisagées avec les méthodes et les attentes du monde des entreprises, et ceci tant au niveau de la définition du cadre thématique de chaque plateforme stratégique, que dans le choix des projets bénéficiaires et dans l'exécution proprement dite des projets sélectionnés.

La recherche doit être exécutée par des équipes de recherche de haut niveau, bénéficiant déjà d'une réputation scientifique bien établie dans les domaines concernés. Ces équipes seront organisées en réseau. Le consortium ainsi composé doit être constitué d'au moins deux unités de recherche issues d'universités et/ou hautes écoles établies prioritairement dans la Région de Bruxelles-Capitale et dotées de compétences suffisamment complémentaires. En outre, pour refléter l'intérêt des entreprises pour la proposition soumise, au moins deux lettres d'intention d'entreprises bruxelloises doivent y être jointes.

Les coûts de recherche des projets retenus sont financés à 100 %, ceci afin d'accroître la coopération entre les unités de recherche et les compagnies implantées à Bruxelles et d'attirer des entreprises étrangères.

En 2010, un budget de 3,6 Mio € été consacré au lancement de la première édition du programme Bridge.
Les projets couvraient une période de 3 ans, avec une possibilité de reconduction pour 3 années supplémentaires.

Les domaines d'applications retenus étaient:

  • 2D/3D Imaging

  • Knowledge Management

  • Mobile Computing Applications

Le choix de ces domaines d'applications et des thèmes prioritaires associés a été opéré, en collaboration aussi bien avec les laboratoires des institutions académiques qu'avec un panel d'industriels bruxellois, suivant un processus en 2 étapes.

Un Call for Specific Research Themes a été lancé auprès des laboratoires de recherche des universités et hautes écoles bruxelloises en collaboration avec leurs interfaces.

Trois sessions de brainstorming ont été organisées avec des représentants de l'industrie bruxelloise, dans le but d'identifier parmi les thèmes proposés par les laboratoires, ceux qui sont les plus porteurs dans un futur proche et d'y intégrer les sujets les plus porteurs de développement  pour les entreprises à court ou moyen terme.

Sur la base des résultats de ce processus, Innoviris a lancé un Call for proposals for problem oriented research projects en juin 2010.

Cinq projets ont été introduits en août 2010 et évalués par 5 jurys d’experts ad hoc.

Trois projets impliquant dix partenaires appartenant aux 3 institutions suivantes : ULB, VUB et Erasmus HogeSchool ont été retenus.

Titre Coordinateur Partenaires Domaine d'application Budget 3 ans (€)
ICT4Rehab: Advanced ICT Platform for
Rehabilitation
Serge Van Sint Jan (ULB) Jan Cornelis (VUB)
Esteban Zimanyi (ULB)
Gianluca Bontempi (ULB)
2D/3D Imaging 1.544.755
OSCB: Open Semantic Cloud for Brussels Robert Meersman (VUB) Esteban Zimanyi (ULB)
Bart Jansen (VUB)
Rita Temmerman (EH)
Knowledge Management 1.014.980
MobiCRant: Second Generation Mobile Cross-media
Applications: Scalability, Heterogeinity and Legacy
Wolfgang De Meuter (VUB) Beat Signer (VUB) Mobile Computing
Applications
877.400

L’exécution de ces 3 programmes de recherche a permis de mettre plus de 35 ETP au travail pendant 3 ans. Ces emplois correspondent à des emplois de chercheurs qualifiés (PhD, master, Ir).

Compte tenu de la spécificité du tissu industriel bruxellois, l'ambition de l'édition Life Sciences du programme Bridge était de ne pas se limiter aux seuls besoins des industriels bruxellois mais s’intéresser plus largement à valoriser le savoir-faire R&D régional afin de le rendre attractif pour des acteurs économiques nationaux et internationaux, tels que les multinationales, notamment pharmaceutiques.

Deux propositions sur mesure pour Bruxelles ont par conséquent été formulées après consultation de tous les acteurs concernés :

A) NanoIRIS : plate-forme d'expertise en toxicologie des nanomatériaux

La plate-forme est intitulée NanoIRIS et concerne le terme général “Nanomaterials and human health in Brussels”. Son objectif est de construire un Centre d’expertise en sûreté des nanomatériaux à Bruxelles, offrant une plate-forme translationnelle entre la recherche académique, les besoins de l’industrie et les nécessités des régulateurs.

La plate-forme combine 3 activités complémentaires:

  1. un service de test et consultance pour valoriser l’expertise des recherches précédentes

  2. une recherche académique translationelle de pointe pour préparer l’expertise de demain

  3. une solide éducation et formation en sûreté des nanomatériaux pour la prochaine génération d’experts permettant le développement d’un pôle géographique d’expertise et  d’attraction à Bruxelles.

Ce projet implique une équipe de l’UCL (Dominique Lison ) en tant que coordinateur, une équipe de la VUB (Micheline Kirsch-Volders, Luc Leyns) en tant que partenaire et une équipe de l’ULB (Gianluca Bontempi) en tant que collaborateur des deux universités partenaires UCL et VUB. Un budget de 979.600 € lui est consacré depuis 2011.

B) ClinicoBRU : plate-forme de recherche clinique commune aux trois hôpitaux    universitaires bruxellois

Les moyens mis en œuvre à Bruxelles pour la recherche clinique sont considérables. Près de 200 ETP sont occupés au sein des trois hôpitaux universitaires bruxellois. Il convient d’y ajouter l’ensemble des investigateurs, co-investigateurs et partenaires d'une part, et afin de rester compétitifs face aux  exigences croissantes des réglementations européennes et internationales dans le domaine d'autre part, la plate-forme stratégique  de recherche clinique appelée « ClinicoBRU » a été mise en place.

Son objectif est de soutenir la professionnalisation et le développement de la recherche clinique réalisée au sein du réseau des trois hôpitaux universitaires bruxellois (Hôpital Erasme, Cliniques universitaires Saint-Luc, UZ Brussel) par la création d'une plate-forme commune.

Ce guichet unique vise à permettre notamment :

  • de simplifier les démarches administratives des partenaires (investigateurs, firmes pharmaceutiques et biomédicales)

  • de mettre en commun les données statistiques sur les essais cliniques effectués au sein des 3 hôpitaux universitaires

  • de proposer aux patients une information claire, précise et multilingue sur les essais cliniques en cours et futurs

  • d’assurer l’accès des investigateurs à un personnel qualifié.

En bref, on prévoit via ce projet d’accroître la rentabilité des recherches cliniques et de maintenir l’attractivité de Bruxelles. Un budget de 2.099.870 € y est consacré.

 

En 2012, Innoviris a lancé une plateforme stratégique dédiée à l'environnement et plus particulièrement à la rénovation du logement à Bruxelles. Le montage de cette plateforme a été réalisé grâce à une étroite collaboration entre divers acteurs : Innoviris, le CSTC, les industriels de la construction, les acteurs académiques et Impulse.

Cette plateforme vise à réaliser un transfert technologique des centres de recherche vers les entreprises à Bruxelles. Elle se distingue des programmes d'impulsion par une implication directe des industriels quant au choix des thèmes proposés aux équipes de recherche (universités, hautes écoles et centres collectifs). Le CSTC a été désigné comme coordinateur de cette plateforme. Les industriels ont pu émettre des recommandations précises sur le contenu des propositions de recherches retenues par Innoviris.

Suite à l'inventaire de compétences académiques réalisé en collaboration avec les représentants des interfaces universitaires et d'Indutec, Innoviris et le CSTC ont établi une structure générale comportant quatre thèmes répondant aux besoins des industriels bruxellois (repris dans le tableau ci-dessous). Ces quatre thèmes visent notamment à doper l'emploi au travers de l'amélioration des compétences du tissu industriel bruxellois lié à la construction d'une part et à réduire l'empreinte écologique globale de la Région de Bruxelles-Capitale d'autre part.

Quinze projets de centres de recherche bruxellois ont répondu à l'appel à projets lancé en mai 2012. Ces projets ont été présentés à un panel d'industriels actifs dans le secteur de la construction qui ont émis des recommandations. Celles-ci ont été prises en compte dans les 15 projets qui ont ensuite été évalués par un jury d'experts issus du monde académique.

Onze projets réalisés par 13 partenaires ont ainsi été sélectionnés et bénéficient d'un financement d'Innoviris à hauteur de 4,17 Mio €. Ils s'inscrivent globalement dans chacun des quatre thèmes repris dans le tableau ci-dessous.

Pour avoir plus d'informations sur la platforme Brusssels Retrofit XL, veuillez consulter le site internet

 

La mise à jour Plan Régional pour l'Innovation (PRI) pour la période 2012-2014 propose des mesures concrètes afin de renforcer et perpétuer les outils existants. Elle a par conséquent choisi comme thématique de l'édition 2014 du programme Bridge, le domaine des TIC appliqués à la santé (e-health).

Innoviris a entrepris une phase préparatoire au cours du premier semestre 2013, afin de cibler la thématique, identifier les partenaires potentiels et élaborer la procédure d'appel à projets. A l'issue des consultations des principaux acteurs impliqués dans le secteur de l'e-health, 4 catégories thématiques de plateformes ont été identifées:

  • Biobanques

  • Imagerie médicale

  • Patient centric e-health

  • Interoperabilité des systèmes

En ce qui concerne les deux premières catégories, Innoviris a ciblé le montage de 4 projets

Pour la catégorie « Biobanques », 2 projets spécifiques seront financés :

1. un projet en collaboration avec la Wallonie qui vise la mise en réseau et la valorisation des biobanques des hôpitaux universitaires de la RBC (ERASME et St LUC) et de Wallonie (CHU-Liège) Ce projet sera co-financé avec la région wallonne pendant une durée de 3 ans. La participation financière d'Innoviris s'élève à 1.228.175 € dont 612.077 € pour l’ULB et 616.098 € pour l’UCL.

2. un projet de valorisation des principales biobanques (diabètes et oncologie) de l’UZ Brussel via leur combinaison avec une plateforme d’histopathologie. Le projet d'une durée de 3 ans recevra en 2014 un financement d'Innoviris à hauteur de 453.900€.

Pour la catégorie « Imagerie médicale » Innoviris a ciblé le montage de 2 projets spécifiques:

1. un projet visant à la création d’une plateforme d'imagerie médicale interopérable entre les trois hôpitaux universitaires de la Région Bruxelles-Capitale. Ce projet qui a reçu l’aval d’un Jury d’experts est prévu pour une durée de 3 ans et recevra en 2014 un financement d'Innoviris à hauteur de 1.007.379€.

2. Un projet d’étude de faisabilité et de montage d’un business plan pour la création d’une plateforme bruxelloise de radiopharmacie pour l’imagerie médicale. Cette étude est prévue pour une durée de 4 mois et recevra en 2014 un financement d'Innoviris à hauteur de 72.550€.

Les catégories « Patient centric e-health » et « Interoperabilité des systèmes » ont fait l'objet d'un appel à projets en 2 phases : expression d'intérêt et soumission des projets.

A la suite de l'appel à expression d'intérêt, 15 propositions ont été introduites par les interfaces universitaires.

10 propositions ont été déclarées recevables et évaluées par les conseillers scientifiques d'Innoviris.

Au terme de cette pré-évaluation, 9 projets ont été retenus et introduits auprès d'Innoviris.

En octobre et novembre 2013, les projets introduits ont été évalués par un jury d’experts scientifiques et économiques.

Suite à cette évaluation, 5 projets ont été retenus.
En tout, 9 projets seront financés en 2014 dans le cadre des plateformes stratégiques E-health pour un montant total de 8.118.334 €.

Biobanques (1.682.075 €)

Acronyme Titre Partenaires Université/Laboratoire Durée (mois) Budget (€) Emplois (ETP)
BWB "Biothèque Wallonie-Bruxelles"

E.Marbaix

I. Salmon

J. Bonive

UCL - St. LUC

ULB - ERASME

ULG - CHU (non financé par Innoviris)

36 1.228.175 4,5
BIOBANK "On-line histopathology platform supporting the strategic biobanks in the UZ-Brussel" P. In't Veld UZ - Brussel 36 453.900 1,6

 

Imagerie médicale (1.079.929)

Acronyme Titre Partenaires Université/Laboratoire Durée (mois) Budget (€) Emplois (ETP)
BIPP "Brussels Imaging Pharmacy Plaform's Business Plan" T. Lahoutte V.U.B. 4 72.550 0,1
PRICRIB "Platform for imaging in clinical research in Brussel"

Jef Vandemeulebroucke Rudy Declerck

Johan de Mey

P. Gevennois

B. Venderberg

Y. Liu

O. Debeir

 

V.U.B.-ETRO

UZ-Radiology

Erasme-Radiology

Saint Luc - Radiology

EORTC

ULB-LISA

36 1.000.379 4

 

Patient Centric E-Health (1.493.845 €)

Acronyme Titre Partenaires Université/Laboratoire Durée (mois) Budget (€) Emplois (ETP)
HealthCompass "Plateforme mulimédia pour la guidance et le suivi du patient dans la compréhension de sa maladie et la communication avec son réseau social"

Benoît Macq

U.C.L./ICTEAM

W. D'hoore     I. Ajoulat

 

G. Schamps

UCL/ICTEAM

ULB/IRIDIA

UCL/IRSS (Institut de recherche Santé et Société

UCL : Centre de droit médical et biomédical

24 840.725 4,5
RehabGoesHome "Rehabilitation Guardian for Young and Elderly patients at Home"

S. Van Sint Jan

B. Jansen        J. Cornelis

ULB/LABO

VUB_RETRO

24 653.120 2,8

 

Interopérabilité (3.862.485 €)

Acronyme Titre Partenaires Université/Laboratoire Durée (mois) Budget (€) Emplois (ETP)
iMEDIATE "Interoperability of Medical Data through Information extraction and Term Encoding"

Cedrik Fairon

M. Saerens

Y. Coppieters

M. Van Campenhoudt

UCL/CENTAL

UCL/PRISME

ULB/Ecole de santé publique

ISTI

36 1.445.185 5,2
IRIS "Development, assessment & implementation of an open-source telemedicine platform"

Jacques De Keyser

Bart Jansen

Paul De Hert

Pandolfo Massimo

Andre Peeters

Jean-Michel Dricot

VUB-C4N

VUB-ETRO

VUB-LSTS

ULB-ERASME

UCL-St LUC

ULB-OPERA

36 1.340.960 7,2
BriGEIRIS "Brussels big Data platform for sharing and discovery in clinical Genomics"

Bontempi Gianluca

Vikkula Miikka

Bersini Hugues

 

Nowé Ann, Manderick Bernard

 

Bonduelle Maryse

 

Abramowicz Marc

 

ULB/Machine Learning Group

UCL-ICP

ULB/IRIDIA

 

VUB AI-lab

 

UZ Brussels / Reproduction and Genetics

 

ERASME-ULB / Laboratoire de Génétique Médicale IRIBHM

24 1.076.340 4

 

Pour sa cinquième édition, l’action Bridge a pour thème la sécurité de l’information. La croissance exponentielle de la quantité d’informations à laquelle nous sommes confrontés s’accompagne d’une plus grande exposition à des attaques malicieuses. Sécuriser les infrastructures ICT est donc crucial pour les citoyens, les entreprises et les institutions publiques. En outre, vu les changements technologiques rapides, investir dans la recherche et le développement est essentiel.

Afin de préparer la plateforme, Innoviris a procédé à une étude en vue de sélectionner les thèmes de recherche les plus pertinents pour la région en se basant sur:

  • les besoins de utilisateurs

  • l’expertise disponible au niveau académique

  • le potentiel bénéfice que les entreprises bruxelloises pourraient retirer des résultats de recherche

Les principaux acteurs dans le domaine la sécurité informatique ont été consultés durant le premier semestre 2014. Trois thèmes de recherche ont finalement été retenus :

  • Nouveaux mécanismes d’authentification pour les systèmes d’information

  • Le data mining pour le monitoring des processus sécurité

  • La sécurité par le design pour les applications Cloud, Saas et mobile

Trois appels à projets ont été lancés durant le deuxième trimestre 2014. Les évaluations des projets ont eu lieu durant l’automne et 4 projets ont été retenus pour une durée de 3 ans:

  • BruFence (Développement d’un système visant à détecter et réagir efficacement aux attaques et aux comportements frauduleux)

  • SPICES (Développement d’une plateforme ouverte visant le monitoring des processus de sécurité)

  • C-CURE (Développement d’une approche dynamique en temps réel d’authentification des utilisateurs)

  • SCAUT (Etude d’algorithmes d’authentification d’un point de vue implémentation et résistance par rapport aux attaques physiques)

Les travaux pour les projets retenus ont commencé début 2015. Une plateforme web regroupant les différents projets sera mise en ligne en septembre 2015.