InnovInterview

Accueil / InnovInterview
Accueil / InnovInterview

InnovInterview

Chaque mois, Innoviris pose quelques questions à un acteur bruxellois innovant. Qu'ils soient chercheurs, entrepreneurs, partenaires, ils auront tous un avis pertinent sur différents aspects de la RDI bruxelloise.

InnovInterview

 

 

Chaque mois, Innoviris pose quelques questions à un acteur bruxellois innovant.

Qu'ils soient chercheurs, entrepreneurs, partenaires, ils auront tous un avis pertinent sur différents aspects de la RDI bruxelloise. 

 

Décembre 2018: une rencontre avec Bojan Spasic, Project Leader Software Security au Sirris

Ce 11 décembre Sirris organise, avec ses partenaires EhB, UCL, ULB et VUB, et avec le soutien d'Innoviris, la Cyber Security Coalition, le Centre pour la Cybersecurité Belgique et Agoria, un événement visant à célébrer le beau succès des projets de la plateforme SecurIT et marquer la création de la nouvelle « Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation ». Découvrez l'interview de Bojan Spasic, Project Leader Software Security au Sirris. 

 

Qu'est-ce que la Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation?

Grâce à cette initiative, nous voulons simplifier et rendre plus efficace la collaboration entre les institutions de recherche bruxelloises et l'industrie en matière de cybersécurité.

Les 5 projets de la plateforme stratégique SecurIT, fondée par Innoviris en 2014, sont clairement la preuve que la recherche sur la cybersécurité, menée dans les universités bruxelloises, est extrêmement pertinente pour l'industrie. Qui pourra alors, à son tour, transformer la recherche universitaire en innovation technologique.

Comment envisageons-nous cette collaboration ?

  • Pour les utilisateurs finaux industriels, il s'agit d'un point de départ pour discuter de produits déjà existants mais également de nouveaux. L'initiative peut les aider à trouver les bons partenaires industriels et universitaires pour collaborer sur les aspects sécuritaires de leur innovation.

  • Pour les fournisseurs de technologies, elle offre l'occasion de se rapprocher de leurs clients potentiels et de comprendre leurs besoins, mais aussi de mettre sur le marché de nouvelles technologies de cybersécurité en travaillant en étroite collaboration avec les instituts de recherche bruxellois.

  • Enfin, les instituts de recherche bénéficient de la validation et de la valorisation de leur recherche par l'industrie.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur la plateforme SecurIT et le projet SeCloud, à la base de l’initiative ?

La plateforme stratégique SecurIT comptait 5 projets de recherche rassemblant au total 15 groupes de recherche de 3 universités (UCL, ULB et VUB) d’une haute école (EhB) et d’un centre de recherche (Sirris).

Les cinq projets de recherche portent sur différents aspects liés à la cybersécurité:

  • BruFence : la détection automatique des fraudes

  • C-CURE : l'authentification flexible

  • SCAUT : la résilience des canaux latéraux du chiffrement authentifié

  • SeCloud: les problèmes de sécurité dans le cloud computing

  • SPICES : le traitement des événements complexes pour la surveillance de la sécurité.

Sirris a été le coordinateur du projet SeCloud pendant 3 ans. Dans le cadre de ce projet, 11 équipes de recherche ont travaillé ensemble sur différentes questions de recherche. Ce projet entend accélérer l'adoption des technologies du cloud et répondre aux enjeux de la cybersécurité : développement de nouveaux schémas cryptographiques, modèles de sécurité et analyse automatisée des langages de programmation, examen des réglementations actuelles et futures en matière de confidentialité, compréhension et documentation des meilleures pratiques et schémas du modèle SaaS (Software-as-a-Service) et des technologies API associées, sans oublier un examen approfondi du cadre de risque lié aux technologies du cloud.

 

Pourquoi est-il si important d’investir dans cette thématique ?

La cybersécurité est une discipline qui met l'accent sur la protection de la vie privée et des données personnelles lors de l'utilisation de produits et services numériques. En raison de l'évolution rapide du développement de nouvelles technologies et de l'évolution des processus d'affaires qui en découle, nous devons également revoir nos méthodes de sécurité. Ce point est crucial car nous construisons de plus en plus de systèmes connectés qui collectent les données de leur environnement et interagissent avec lui. Pensez aux voitures, aux équipements médicaux et aux infrastructures connectés où la cybersécurité est nécessaire pour garantir la sécurité. Nous pensons que, pour être durable, l'innovation numérique doit aller de pair avec les technologies de cybersécurité innovantes. En d'autres termes, les produits et services innovants axés sur une approche innovante et efficace de la cybersécurité auront plus de chances de succès sur le marché actuel, qui est de plus en plus conscient de l'importance de la vie privée et de la protection des données personnelles.

 

Quel est le but de l’évènement de lancement du 11 décembre ?

Cet évènement sera l’occasion pour les chercheurs, les fournisseurs de technologie et de services et les utilisateurs finaux potentiels de se réunir. Les chercheurs pourront partager leur expertise avec les acteurs du secteur industriel et inversement. Tout cela dans une atmosphère dynamique et inspirante qui encourage la créativité et l'innovation. Suite à l'événement, nous aiderons les partenaires à transformer leurs premiers contacts en collaborations concrètes entre le monde industriel et le monde académique. Intéressés ? Toutes les informations sur le site du Sirris.